Loading...
Blogue

Pourquoi la désinfection n’est pas suffisante pour l’entretien de son équipement de sport

Par Captodor 0
12.03.2019

Dans son article du Journal de Montréal, François-David Rouleau a rencontré le Dr Émond, directeur de la recherche et du développement de Laboratoires Choisy ltée, fabricant des produits Captodor, pour expliquer pourquoi la désinfection ne suffit pas à contrôler la prolifération des bactéries pathogènes pouvant causer des infections généralement mineures, mais parfois graves.

On peut notamment y lire que « bien qu’un cycle de nettoyage au détergent ou une désinfection complète à l’ozone soient assez efficaces pour éliminer les bactéries, ils ne les anéantissent pas à 100%… Si l’on prend l’exemple des produits alléguant l’élimination de plus de 99,9 % des bactéries sur une surface donnée, il restera tout de même 0,1 % de la population initiale, soit environ 10 millions de bactéries par pouce carré sur un textile qui en comptait près de 10 milliards. »

Le problème est qu’aussitôt que le sportif enfile à nouveau ses vêtements ou son équipement, la sueur relance le processus de fermentation et les bactéries reviennent à la charge. Il est donc vain d’espérer l’éradication complète, il vaut mieux jouer la carte du contrôle avec un lavage régulier des vêtements de sport et la vaporisation d’un produit tel que Captodor pour les vêtements et équipements de sport.

Lors de la vaporisation de Captodor, sa formule biologique environnementale à triple action introduit une « véritable armée de bonnes bactéries qui font obstacle aux bactéries à l’origine des mauvaises odeurs et contribue à empêcher leur retour.

Lire l’article complet ici

auteur : Captodor

Où trouver les produits Captodor?

EN MAGASINS PRÈS DE VOUS

RECHERCHEZ MAINTENANT

OBTENEZ LES DERNIÈRES NOUVELLES ET PROMOTIONS!
* Champs requis
ÉCOUTE CE QUE LE NEZ DE CAPTODOR A À DIRE!
Laboratoires Choisy Ltée | Tous droits réservés.